PRINTEMPS DES POÈTES – LUXEMBOURG

PRINTEMPS DES POÈTES – LUXEMBOURG

2022 rime avec édition anniversaire et «éphémère»: le Printemps des Poètes-Luxembourg dont le 15ème Festival se déroulera les 22, 23 et 24 avril 2022, se rallie ainsi au thème central du Printemps des poètes français. Cette année, l’inauguration du festival se fera à neimënster (19h) tandis que la grande nuit de la poésie se tiendra à la galerie Schlassgoart-Pavillon du centenaire / Esch/Alzette (19h) à l’occasion d’Esch-Capitale culturelle européenne 2022. Enfin, la clôture de la 15e édition se fera sous forme d’une matinée poétique à la galerie Simoncini (11h).

Manifestation emblématique de la scène poétique et du multilinguisme du pays, notre festival reste la principale manifestation consacrée à la poésie au Luxembourg, grâce à l’engagement des partenaires institutionnels, de nombre d’ambassades participantes et du soutien du Ministère de la Culture, Luxembourg.

Le festival, ce sont trois jours de rencontres, d’échanges et d’écoute, au cours desquels la musique et la performanceaccompagnent les lectures croisées de grandes voix poétiques et de voix nouvelles venues des quatre coins de l’Europe. Textes en vers ou en prose, textes parlés ou slamés, textes qui donnent à rire et à réfléchir, jeunes auteurs et talents confirmés sont conviés à s’exprimer. Comme de coutume, les lectures se tiendront en langue originale avec traduction en français, allemand ou anglais.

Qu’ils/qu’elles viennent du monde méditerranéen ou des brumes du nord, que leur voix soit humour, soulèvement ou «colère joyeuse», ils nous diront combien le poème peut être familier, combien il peut nourrir et combien il a sa place dans un monde instable où s’oublie «la valeur éphémère de chaque moment» (H. Hesse).

Plus d’informations à venir sur : printemps-poetes.lu

 

Ariel Spiegler

Poétesse française invitée pour cette 15 ème édition

Biographie :

Ariel Spiegler est une poète française, née en 1986 à Sao Paulo au Brésil. Son premier recueil, C’est pourquoi les jeunes filles t’aiment, paru en 2017 aux éditions de Corlevour a reçu le prix Apollinaire Découverte la même année.

Son deuxième recueil, Jardinier, a été édité en 2019 par les éditions Gallimard. Elle vit en Bretagne. Elle est agrégée de philosophie et écrit régulièrement des articles de critique littéraire. Elle a publié des poèmes dans plusieurs revues : Nunc, Place de la Sorbonne, Triages, N47, Recours au poème, Sitaudis, La Passe, Décharge, Les Cahiers de la rue Ventura, les Carnets d’Eucharis, Passage d’encres, Ce qui reste.

 

Bibliographie :
  • Jardinier, Éditions Gallimard, 2019.
  • C’est pourquoi les jeunes filles t’aiment, Éditions Corlevour, 2017. (Prix Guillaume-Apollinaire Découverte 2017)

Contact
Institut français du Luxembourg
BP236
L - 2012 LUXEMBOURG

Tél. : (00352) _46 21 66

Email : contact@ifluxembourg.lu

Mois de la Francophonie 2022

Mois de la Francophonie 2022

« L’Institut français du Luxembourg, avec ses partenaires culturels et éducatifs, souhaite d’abord s’adresser aux jeunes en organisant pour la quatrième fois Le Mois de la Francophonie, qui se veut un rendez-vous annuel régulier pour célébrer le plaisir de s’exprimer en français et d’apprendre la langue française. Parlée par plus de 300 millions de locuteurs à travers le monde, nous souhaitons rappeler l’importance de se rassembler autour de ses valeurs de démocratie, de tolérance et de diversité. Car célébrer le français, c’est défendre le multilinguisme et le multiculturalisme, une des positions essentielles portée par la Présidence française du Conseil de l’Union européenne.

Qu’est-ce que la francophonie ? C’est un espace de locution de la langue française, qui s’est doté d’institutions nationales (française, québécoise, de la Fédération Wallonie-Bruxelles…) et intergouvernementales, en particulier l’Organisation internationale de la Francophonie, l’OIF, dont la secrétaire générale est actuellement la rwandaise Louise Mushikiwabo. C’est la fondation de ce qui est devenu l’OIF le 20 mars 1970, après un long processus de négociations et de maturation, qui est fêtée en mars chaque année partout dans le monde. L’OIF comprend aujourd’hui 88 états et gouvernements, dont le Luxembourg qui est un des pays membres fondateurs.

Le plaisir d’écrire en français est certainement le but recherché avec la participation de jeunes luxembourgeois ou résidents de plus en plus nombreux au Prix Victor Hugo de la Francophonie, un concours de rédaction ludique qui, chaque année, laisse émerger de véritables talents d’écrivains en herbe. Jouer avec les mots et la poésie, c’est ce que nous proposons également dans les écoles avec l’organisation d’ateliers de slam avec Ozarm et Ayun. Apprendre à écrire des poèmes, ce sera à nouveau possible à l’Institut français avec l’atelier d’écriture créative de l’écrivain Jean Portante, accessible à tous. Échanger avec des écrivains, des linguistes, débattre de la langue française : nous vous proposons de rencontrer notamment, avec l’Institut Pierre Werner, Antoine Compagnon, du Collège de France, l’écrivain Jean-Philippe Toussaint en dialogue avec Ian de Toffoli. Au Cercle Cité, l’essayiste Corina Ciocârli nous emmènera dans une balade littéraire à travers l’Europe, en passant par Differdange, en dialogue avec Jean Portante. Ce dernier donnera aussi une conférence à la Bibliothèque nationale sur l’année littéraire 1913 et notamment Cendrars. L’Université du Luxembourg organise à nouveau « Pardon my French ! » avec une conférence de Gian Maria Tore. Enfin, plus inattendu, le CAPE d’Ettelbruck vous invite à la découverte du « poète du feu » selon Cocteau, le vulcanologue Haroun Tazieff. Le langue française est particulièrement mise à l’honneur dans le théâtre et la chanson francophone. C’est pourquoi nous sommes heureux de pouvoir lancer ce Mois de la Francophonie au Théâtre National du Luxembourg avec la pièce Chanson douce de Leïla Slimani, mise en scène par Véronique Fauconnet. L’écrivaine franco marocaine avait reçu le prix Goncourt avec ce roman en 2016. Un autre grand moment de théâtre francophone sera le 29 mars la création de Les chaises d’Eugène Ionesco, mise en scène par le roumain Gabor Tompa au TNL. Nous remercions l’Ambassade de Roumanie et le Centre culturel roumain à Bruxelles d’inviter à cette occasion Georges Banu pour animer une table ronde sur le rôle du théâtre aujourd’hui. Merci à notre partenaire A-Promotions d’organiser plusieurs superbes concerts à den Atelier, qui feront résonner et chanter les mots de notre langue, avec La Femme, Hatik et Jérémy Frérot.

L’Institut français remercie chaleureusement les écoles, les enseignants, et toutes les institutions et structures culturelles qui ont accepté de participer à ce programme riche, mais aussi l’association Victor Hugo et ses membres qui apportent un soutien fidèle et essentiel à nos projets. Nous vous souhaitons à tous un beau voyage en francophonie ! »

Laurence Lochu
Directrice de l’Institut Français du Luxembourg
Conseillère de coopération et d’action culturelle
Ambassade de France au Luxembourg

 

Consultez le programme !

 

Contact
Institut français du Luxembourg
BP236
L - 2012 LUXEMBOURG

Tél. : (00352) _46 21 66

Email : contact@ifluxembourg.lu

APPEL A CANDIDATURES RESIDENCE D’AUTEURS RECIT’CHAZELLES

APPEL A CANDIDATURES RESIDENCE D’AUTEURS RECIT’CHAZELLES

L’unité de recherche de l’Université de Lorraine, le CREM (Centre de recherche sur les médiations, EA 3476) s’est associée au Conseil Départemental de la Moselle afin de mettre en place depuis 2016, d’une part une résidence d’auteurs francophones et européens, et d’autre part, un laboratoire hors les murs au sein de la Maison de Robert Schuman, site Moselle Passion du Département.

Ce dispositif original, articulant création littéraire, médiations culturelles et recherche, vise à valoriser la rencontre entre artistes professionnels et amateurs, écrivains et publics, tout en étant soutenu par de nombreux partenaires :

DRAC Grand Est, Région Grand Est, le Livre à Metz-Festival Littérature & journalisme, L’Agora-médiathèque-centre social (ville de Metz), la librairie Autour du monde, l’ONF, l’Institut français de Luxembourg, l’Institut Goethe.

Site de référence : http://recitchazelles.univ-lorraine.fr

Ainsi, les différents partenaires offrent sur la base d’un appel à candidatures aux auteur(e)s une résidence de création d’une durée de 8 semaines, du 1er octobre au   30 novembre 2022.

Appel à candidatures téléchargeable ici : Appel déf Résidence Scy 2022

 

DOSSIER DE CANDIDATURE

Les candidat(e)s intéressés devront fournir :

1) Lettre de motivation du/de la candidat(e) ;

2) Photocopie d’une pièce d’identité du/de la candidat(e) Photo d’identité ;

3) Curriculum vitae et une bibliographie, mis à jour du/de la candidat(e) ;

4) Note d’intention décrivant le projet d’écriture et les thèmes d’animation (entre 3 et 5 pages DIN A4) ;

5) Dossier artistique comportant des visuels, des textes, des revues de presse ;

6) Des ouvrages, documents, textes déjà réalisés à adresser par courrier à cette adresse :

 

Université de Lorraine

Centre de recherche sur les médiations (Crem)

Carole Bisenius-Penin

UFR SHS-Metz (Bureau D303)

Ile du Saulcy

57045 Metz Cedex 01

 

Le dossier de candidature doit être envoyé aux adresses suivantes :

carole.bisenius-penin@univ-lorraine.fr

laurent.thurnherr@moselle.fr

 

Seuls les dossiers complets et remis dans les délais seront traités.

La date limite d’inscription est fixée au 30 mars 2022.

 

Contact
Institut français du Luxembourg
BP236
L - 2012 LUXEMBOURG

Tél. : (00352) _46 21 66

Email : contact@ifluxembourg.lu

Prix Victor Hugo de la Francophonie 2022

Prix Victor Hugo de la Francophonie 2022

L’Institut français du Luxembourg, organise, en partenariat avec l’Association Victor Hugo et le soutien de Mansart S.A., le Prix Victor Hugo de la Francophonie, Concours lycéen du meilleur texte en français : « Avec ces mots, écris une histoire ».

Piloté par un Comité comprenant des représentants de l’Institut français du Luxembourg, de l’Ambassade de France au Luxembourg, et de membres de l’Association Victor Hugo, ce concours est organisé dans le cadre du Mois de la Francophonie 2022, et de la mise en œuvre du « Plan pour la Langue française et le plurilinguisme », annoncé par le Président de la République Emmanuel Macron le 20 mars 2018, afin de promouvoir la francophonie dans le monde.

Il s’agit d’un concours de production littéraire à destination des lycéens, reposant sur un travail linguistique, à partir des 10 mots de l’opération « Dis-moi dix mots » organisée chaque année par les ministères français de la Culture et de l’Éducation Nationale. Pour 2022, les dix mots choisis sont : kaï, farcer, divulgâcher, tintamarre, pince-moi, saperlipopette, médusé, décalé, ébaubi et époustouflant. Entre 400 et 600 mots, le texte produit doit contenir au moins 5 des 10 mots de l’opération « Dis-moi dix mots ».

Le concours est ouvert aux lycéens des classes supérieures de l’enseignement secondaire du système scolaire luxembourgeois (ou niveau équivalent des autres établissements).

Objectifs pédagogiques du Prix Victor Hugo de la Francophonie

  • Favoriser l’appropriation des mots et le travail sur la langue française de manière ludique, en dehors du cadre scolaire ;
  • Encourager la créativité des élèves sur un thème donné ;
  • Faire réfléchir les élèves sur les valeurs de la Francophonie.

Le jury est composé de professeurs de français, de représentants de l’Institut français du Luxembourg, de l’Ambassade de France du Luxembourg, et de l’Association Victor Hugo, et est présidé par l’écrivain luxembourgeois Jean Portante.

Tous les participants se verront remettre chacun un diplôme nominatif de participation. Les lauréats se verront attribués en plus des « Bons d’achat  Livres ou Multimédia » d’une valeur de 100 à 1000 euros.

Les participants devront indiquer leurs coordonnées, leur lycée et classe et retourner leur contribution par courrier électronique à l’adresse contact@ifluxembourg.lu jusqu’au 22 février 2022, selon le bulletin de participation en pièce jointe.

Téléchargez ici le bulletin de participation 2022 !

Téléchargez ici le règlement du concours Prix Victor Hugo de la Francophonie 2022 !

Contact
Institut français du Luxembourg
BP236
L - 2012 LUXEMBOURG

Tél. : (00352) _46 21 66

Email : contact@ifluxembourg.lu

Podcast – Séminaire « Urgence climatique et éducation »

Podcast – Séminaire « Urgence climatique et éducation »

Dans le cadre du projet Urgence Climatique / PLANETE NANUK, l’Institut français du Luxembourg a organisé, en partenariat avec le LIST – Luxembourg Institute of Science and Technology, un séminaire autour de l’urgence climatique et de l’éducation.

Réunissant une douzaine d’experts scientifiques français et luxembourgeois du réchauffement climatique, ce séminaire proposait d’échanger sur l’éducation au développement durable et sur la place de la jeunesse dans la lutte contre le dérèglement climatique, durant trois demi-journées thématiques, les 21 et 22 novembre 2019 au Cercle Cité,  dédiées à l’impact du réchauffement climatique sur les écosystèmes et la biodiversité, aux territoires arctiques et aux politiques climatiques.

Chaque demi-journée s’est conclue par une table ronde et un échange avec le public.

 

(Re)Découvrez les présentations de chaque intervenant !

 

Les discours de d’ouverture par Madame le Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, Carole DIESCHBOURG, et Monsieur l’Ambassadeur de France, Bruno PERDU. 

(Ré)écoutez le discours de Monsieur l’Ambassadeur de France, Bruno PERDU, ici !

(Ré)écoutez le discours de Madame Carole DIESCHBOURG, Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, ici !

 

Le 21/11/2019 de 9h à 12h30 : Du réchauffement climatique à ses impacts

 

Valérie MASSON-DELMOTTE, Changement climatique : connaissances scientifiques et urgence à agir

Directrice de Recherches au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE) du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), ses recherches portent sur l’évolution des climats passés et l’impact du climat futur. Elle participe à de nombreux projets nationaux et internationaux, et a reçu de nombreux prix. En 2015, elle est élue  co-présidente du groupe de travail n°1 du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), qui travaille sur les bases physiques du climat. Elle est membre du Haut conseil pour le climat, créé en 2018 et placé auprès du Premier ministre Édouard Philippe. Médaillée d’argent du CNRS en 2019, elle est l’auteur d’ouvrages à destination des enfants, et plus généralement pour le grand public, afin d’expliquer les connaissances scientifiques sur l’évolution du climat, et leurs impacts.

A (ré)écouter ici !

 

Laurent PFISTER, Le climat et la non-stationnarité des hydrosystèmes : de la nécessité d’une refonte des outils d’observation et de prévision des crues

Géographe de formation, Laurent Pfister gère une équipe de recherche pluridisciplinaire en éco-hydrologie au Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), œuvrant notamment à mieux comprendre le fonctionnement des hydrosystèmes et à évaluer leur résilience face au changement global. Il est l’auteur de 119 articles dans des revues à comité de lecture, ainsi qu’auteur et co-auteur de près de 20 chapitres de livre. Au-delà de ses propres travaux de recherche, il joue un rôle actif dans diverses associations scientifiques nationales et internationales. Il est actuellement co-éditeur de trois revues scientifiques. Depuis le milieu des années 1990, il a contribué à mettre en place au Luxembourg un observatoire hydro-climatologique couvrant des contextes géologiques, topographiques et d’occupation du sol très variés. Ce dispositif expérimental rayonne aujourd’hui bien au-delà de nos frontières, avec près d’une centaine de chercheurs et étudiants d’institutions de recherche étrangères qui y ont réalisé une partie de leurs travaux de recherche.

A (ré)écouter ici !

 

Franck COURCHAMP, Effets du changement climatique sur la biodiversité

Directeur de Recherche 1ère Classe au CNRS, à l’Institut National d’Écologie et Environnement, il dirige, à l’Université Paris Sud (Orsay), un groupe de recherche sur la dynamique de la biodiversité et les impacts de l’homme sur les écosystèmes et les espèces. Auteur de trois livres et de plus de 130 publications internationales, il est l’un des scientifiques les plus cités au monde dans son domaine. Il reçoit, en 2011, la Médaille d’Argent du CNRS et est nommé à l’Académie Européenne des Sciences en 2014. Franck Courchamp est coréalisateur de la série d’animation 3D « Une espèce à part », diffusée actuellement sur la chaîne TV Arte.

A (ré)écouter ici !

 

Lucien HOFFMANN, Changement climatique et biodiversité : le Luxembourg comme témoin

Lucien Hoffmann est Professeur affilié de l’Université du Luxembourg où il enseigne la Botanique et l’introduction à la microbiologie. Il est l’auteur de plus de 350 publications dans le domaine de l’environnement. Il est par ailleurs actif dans diverses associations scientifiques et de promotion de la recherche comme la Section des Sciences de l’Institut Grand-ducal, la Fondation des Jeunes Scientifiques, la Fondation IDEA, la Fondation « Faune & Flore », l’Association Luxembourgeoise pour le Droit de l’Environnement, l’Observatoire de l’Environnement, la Commission Nationale pour la Collaboration avec l’UNESCO, le comité « Climate Finance Label Eligibility » de LuxFlag. Depuis 1988, il a mis en place au Luxembourg un département en sciences et ingénierie de l’environnement et il est aujourd’hui directeur du département Environmental Research and Innovation (ERIN) du Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST). Ce département regroupe plus de 190 scientifiques et ingénieurs des secteurs de la vie, de l’environnement et de l’informatique repartis en 4 unités de recherche.

A (ré)écouter ici !

 

Table ronde : Face à ce constat pessimiste, existe-t-il des solutions, des mesures « d’adaptation » au réchauffement attendu pour limiter sa vitesse et son ampleur ?

Modérateur : Olivier FRANCIS

Avec la participation des intervenants de la matinée

A (ré)écouter ici !

 

Le 21/11/2019 de 14h à 17h : Les territoires arctiques dans l’urgence climatique

 

Mikå MERED, 2019-2049 : Vers un Arctique post-polaire

Spécialiste des enjeux stratégiques des mondes polaires depuis 10 ans, Mikå Mered est professeur de géopolitique Arctique et Antarctique et responsable du BAC+5 en Coopération Internationale des Outre-Mer et de l’Environnement à l’Institut Libre d’Étude des Relations Internationales (ILERI, Paris). Il est également chargé de cours en géopolitique à NEOMA Business School, président du Cluster Polaire Français et est expert-évaluateur auprès de la Commission européenne. En 2019, il co-signe un manuel scolaire de géopolitique aux éditions Hatier et publie son premier ouvrage, Les Mondes Polaires (PUF).

A (ré)écouter ici !

 

Gaël DURAND, État des lieux des calottes polaires, leur bilan de masse, leur impact actuel et à venir sur le niveau des mers

Chercheur au CNRS, directeur adjoint de l’Institut des Géosciences de l’Environnement à Grenoble, Gaël Durand concentre son activité sur la modélisation de la dynamique des calottes polaires, leur évolution passée, présente et future ainsi que leurs impacts sur le climat et le niveau des mers. Spécialiste des mécanismes d’instabilités, il a contribué à renforcer la validité des modèles de calottes et a notamment montré qu’un des principaux glaciers d’Antarctique, le Glacier de Pine Island, se trouvait aujourd’hui dans une situation de retrait irréversible.

A (ré)écouter ici !

 

Olivier FRANCIS, Apport de la gravimétrie terrestre à l’étude de la fonte des glaces polaires

Olivier Francis est Professeur ordinaire en géophysique à l’Université de Luxembourg, et a été auparavant Chef de Travaux à l’Observatoire royal de Belgique. Il a fait sa thèse au sein du Groupe de Recherche en Géodésie Spatiale/Centre National d’Études Spatiales à Toulouse et a été « Visiting Scientist » au CIRES à l’Université du Colorado à Boulder (1997-1998). Spécialiste en marées terrestres et océaniques, il est impliqué dans de nombreux projets de recherche qui visent à mesurer les effets du changement climatique en utilisant des techniques de géodésie (GPS et gravimétrie). Il est aussi actif en métrologie en charge du seul Institut Désigné du Bureau Luxembourgeois de métrologie à ce jour.

A (ré)écouter ici !

 

Angélique MELET, Changement climatique, hausse du niveau des mers et impacts associés

Ingénieur de l’École Centrale de Lyon, Docteur en océanographie physique, après plusieurs années de recherche dans un centre de modélisation du climat aux États-Unis, elle s’est orientée au sein du LEGOS de Toulouse à l’étude des variations du niveau de la mer, notamment en réponse au changement climatique, depuis l’océan du large vers les côtes. En parallèle, elle participe à Mercator Ocean International à la coordination des activités d’évolution scientifique du service marin du programme Européen d’observation de la Terre, COPERNICUS. Elle est médaillée Kostas Nittis 2016.

A (ré)écouter ici !

 

Table ronde : Pourquoi la situation dans l’Arctique peut-elle contribuer à la prise de conscience des répercussions du changement climatique ?

Modérateur : Valérie MASSON-DELMOTTE

Avec la participation des intervenants de l’après-midi et de Michel Rawicki, photographe.

A (ré)écouter ici !

 

Le 22/11/2019 de 9h à 12h30 : Développement durable, justice climatique, éducation

 

Mikå MERED, Le Paradoxe de l’urgence arctique, entre mobilisation et consommation

Spécialiste des enjeux stratégiques des mondes polaires depuis 10 ans, Mikå Mered est professeur de géopolitique Arctique et Antarctique et responsable du BAC+5 en Coopération Internationale des Outre-Mer et de l’Environnement à l’Institut Libre d’Étude des Relations Internationales (ILERI, Paris). Il est également chargé de cours en géopolitique à NEOMA Business School, président du Cluster Polaire Français et expert-évaluateur auprès de la Commission européenne. En 2019, il co-signe un manuel scolaire de géopolitique aux éditions Hatier et publie son premier ouvrage, Les Mondes Polaires (PUF).

A (ré)écouter ici !

 

Thomas GIBON, Empreinte carbone : notre affaire à tous ?

Thomas Gibon est ingénieur centralien (2008), et est titulaire d’un doctorat en écologie industrielle de l’université norvégienne de science et technologie (NTNU, Trondheim, 2017). Ses centres d’intérêt sont principalement les interactions entre activités industrielles et environnement, et la façon dont celles-ci peuvent être quantifiées. Émissions de gaz à effet de serre, affectation des sols, ou amenuisement des ressources naturelles sont en effet les conséquences directes et indirectes des changements récents de nos modes de production et de consommation. Dans le cadre de ses travaux au LIST, Thomas Gibon applique des méthodes dites d’« analyse du cycle de vie » (ACV) afin d’apporter des réponses aux questions de transitions technologiques. Thomas Gibon a, entre autres, contribué à une étude des Nations Unies intitulée « Green Energy Choices », ainsi qu’au cinquième rapport du GIEC (2014). Enfin, les enjeux du changement climatique concernant également le grand public, Thomas Gibon s’implique dans la vulgarisation de ses travaux pour les rendre accessibles à tous.

A (ré)écouter ici !

 

Michel BOURBAN, Urgence climatique et justice climatique

Docteur en philosophie de l’Université de Lausanne et de l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV), chercheur chargé d’enseignement en philosophie et éthique de l’environnement à l’Université de Kiel, Michel Bourban  travaille notamment sur l’éthique climatique, l’éthique de la durabilité, la justice globale et la justice intergénérationnelle. Il est l’auteur du livre Penser la justice climatique : devoirs et politiques (PUF, 2018) et coéditeur du livre Philosophie du changement climatique : éthique, justice et rapport au monde (Vrin, à paraître).

A (ré)écouter ici !

 

Table ronde : Comment donner aux jeunes générations les moyens politiques et économiques pours leur permettre d’aller au-delà de leurs premières mobilisations ?

Modérateur : Franck COURCHAMP

Avec la participation des intervenants de la matinée

A (ré)écouter ici !

 

Discours de clôture par Valérie MASSON-DELMOTTE et Michel BOURBAN

A (ré)écouter ici !

X