Master class de Jean Portante

théorie et pratique de l’écriture créative

    En partenariat avec la Bibliothèque nationale du Luxembourg, nous vous proposons une master class d’écriture, en français, avec l’écrivain luxembourgeois Jean Portante, sur le thème du temps.
         —     A propos de la master class

 

 

Chaque écrivain, chaque poète est en principe un autodidacte. Cela ne signifie pas que l’écriture d’un poème, comme toute chose, ne puisse pas s’apprendre. Elle a ses techniques qui, si jamais elles ne remplacent le désir ou la nécessité de s’exprimer, ni l’imagination, ni un éventuel don, permettent d’entrer dans la profondeur des mots et des liens cachés qu’ils entretiennent entre eux.

Cette master class aura pour objectif de créer les conditions du jaillissement de l’inédit en écriture. D’entrer dans les mots pour leur faire dire ce qu’ils veulent taire. D’élaborer un dictionnaire intime, propre à chacun, permettant des tissages originaux qui mèneront au texte poétique. N’oublions pas, au passage, que texte et tissage signifient, si l’on revient à la source latine, exactement la même chose. Le texte est un tissu de mots.

Pour tisser, il faut plusieurs fils qui, entremêlés, font naître le tissu / texte. C’est là qu’entrent en jeu les techniques d’écriture puisées dans les bagages des avant-gardes européennes et mondiales qui, à l’aube du XXe siècle, ont fait faire des bonds à l’écriture. La master class puisera dans les apports de Lautréamont, du dadaïsme de Tristan Tzara et de Hugo Ball, du ready-made de Marcel Duchamp, du futurisme de Marinetti, du surréalisme de Breton et Dalí, des expérimentations de Kurt Schwitters et de John Cage, des Oulipiens aussi qui, avec Queneau et Pérec, ont ouvert la littérature aux mathématiques et leurs contraintes, à l’écriture ludique et ses étonnantes possibilités.

Chaque participant sera ainsi conduit à écrire un certain nombre de poèmes qui pourront donner lieu à un spectacle-lecture, et être réunis en recueil, afin que ne se perde pas la trace de l’expérience.

 

Cette master class peut accueillir 15 personnes maximum. Vous recevrez un mail de confirmation lorsque votre inscription sera prise en compte.

du 24 au 28 juin 2024
de 18 h 00 à 19 h 30
Bibliothèque nationale du Luxembourg
entrée libre – sur inscription
         —     A propos de Jean Portante

 

 

Jean Portante est écrivain, traducteur, éditeur, journaliste et enseignant au Centre de Langues (aujourd’hui Institut National des Langues).

 

Jean Portante est né en 1950, à Differdange, de parents italiens. Il vit à Paris depuis 1983. Son œuvre, riche d’une quarantaine de livres – poésie, romans, essais, pièces de théâtre – est largement traduite. En France, il est membre de l’Académie Mallarmé, au Luxembourg, il est membre de l’Institut Grand-Ducal. En 2003, il a reçu en France le Prix Mallarmé pour son livre L’Étrange langue. En 2011, il a été couronné du Prix Batty Weber au Luxembourg, pour l’ensemble de son œuvre. Ses livres sont publiés essentiellement au Castor Astral (France) et chez Phi (Luxembourg), mais également dans une bonne vingtaine d’autres pays. Depuis plus de trente ans, il exerce une activité de traducteur littéraire.

Contact
Institut français du Luxembourg
BP236
L - 2012 LUXEMBOURG

Tél. : (00352) _46 21 66

Email : contact@ifluxembourg.lu

Michel Medinger 

Exposition temporaire de juin à octobre 2024

      Decouvrez l’exposition des photographies de l’artiste Michel Medinger, lauréat du Luxembourg Photography Award 2024. Deux séries photographiques sont présentées au Parc de Merl, offrant un aperçu fascinant de son talent artistique.
         —     A propos de l’exposition

 

 

Au Parc de Merl, deux séries de photographies sont exposées, celle des « Pompes à essence » ainsi que celle montrant des objets de sport, révélant la passion pour le sport de Michel Medinger qui a, en athlétisme, participé aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Une série qui, bien évidemment, considère l’actualité des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris de cet été.

 

 

Série « Pompes à essence »

Les anciennes pompes à essence, prises en photos dans les années 1980-1990, sont au centre de cette série de photos de Michel Medinger. Même si ce type de stations-services disparaît progressivement, on les trouve encore parfois dans des villages luxembourgeois ainsi que dans la région frontalière. Les pompes semblent appartenir à une autre époque, voire à un monde étranger, bien qu’elles s’inscrivent dans leurs alentours plutôt modernes. Avec un regard précis, Michel Medinger a su capturer ces contrastes de manière harmonieuse, suscitant une nostalgie chez le spectateur.

 

 

Série « Sport »

La série « Sport », quant à elle, est plus récente et date des années 2010. En photographiant des objets du milieu sportif, Michel Medinger a uni sa passion pour le sport avec celle pour la photographie. À travers des jeux de lumière, primordiaux dans ses créations, l’artiste parvient à donner une profondeur sculpturale aux objets, révélant même les traces d’usure, tout en soulignant que ces objets peuvent raconter leurs propres histoires. En tant qu’athlète, mais aussi en tant qu’artiste, Michel Medinger a aussi photographié des équipements qui appartenaient à des sportifs professionnels, comme la selle de Charly Gaul ou les pointes de course de Josy Barthel. Sa série « S’amuser » montre combien l’artiste a aimé jouer avec ces compositions et humaniser les objets de son quotidien, tout en faisant des clins d’oeil à l’histoire de l’art.

 

Une deuxième exposition de Michel Medinger se trouve simultanément, de juin à octobre 2024, dans le jardin de l’Hospice civil de Hamm à Luxembourg-Ville.

du 4 juin au 7 octobre 2024
Parc de Merl & Jardin de l’Hospice civil de Hamm
         —     A propos de Michel Medinger

 

 

Michel Medinger, photographe luxembourgeois né en 1941 à Neudorf (Luxembourg-Ville), s’est distingué par différentes séries photographiques et en particulier par ses natures mortes en noir et blanc. En tant qu’autodidacte et collectionneur d’objets, il a exploré diverses techniques de photographie et s’est intéressé, tout au long de sa carrière, à la photographie en noir et blanc, au cibachrome, ainsi qu’aux Polaroïds. Combinant ces méthodes avec sa passion pour la peinture, le premier genre artistique qu’il a maîtrisé, Michel Medinger a créé un style unique en mettant en scène des objets de sa collection sous forme de natures mortes, évoquant des cabinets de curiosité du 16e siècle.

 

Avec un humour subtil, l’artiste aborde des thématiques tel que l’éphémère, la vanité, la fragilité humaine ou encore l’érotisme des corps, s’inspirant de l’iconographie des peintures de l’âge d’or néerlandais au 17e siècle, notamment les peintures de Rembrandt van Rijn ou Frans Hals.

 

Michel Medinger a exposé ses photographies partout dans le monde : en Europe, aux États-Unis et même en Chine et au Japon.

 

Du 1er juillet au 29 septembre 2024, une grande exposition lui est consacrée par Lët’z Arles, à la Chapelle de la Charité dans le cadre des célèbres Rencontres de la photographie d’Arles, sous le commissariat de Sylvie Meunier. Un livre d’artiste est publié conjointement.

Contact
Institut français du Luxembourg
BP236
L - 2012 LUXEMBOURG

Tél. : (00352) _46 21 66

Email : contact@ifluxembourg.lu

Anniversaire de l’accord culturel

France-Luxembourg

      Découvrez les événements culturels organisés à l’occasion du 70e anniversaire de cette année de célébrations.
         —     L’Accord Culturel

 

 

Le 8 février 1954 était signé l’Accord culturel entre le Grand-Duché de Luxembourg et la République française, qui a permis de développer de façon considérable les relations culturelles entre le Luxembourg et la France et qui a donné naissance à de fructueuses coopérations entre les institutions culturelles des deux pays, et ce dans tous les domaines (spectacle vivant, art, audiovisuel, patrimoine, etc.).

La signature de cet acte a été commémorée à l’occasion d’une réception à la Résidence de France, sur invitation de Mme Claire Lignières-Counathe, ambassadrice de France au Luxembourg, et en présence du ministre de la Culture, M. Eric Thill.

         —     Calendrier des événements culturels

 

 

Ce 70e anniversaire est l’occasion de renforcer encore les liens entre les deux pays en promouvant de nouvelles coopérations, en mettant l’accent sur les jeunes artistes et créateurs, en confortant les très étroites relations transfrontalières et en labellisant une série de manifestations culturelles durant toute l’année 2024.

Événements célébrants la coopération culturelle et artistique
au Luxembourg et en France
2024
Contact
Institut français du Luxembourg
BP236
L - 2012 LUXEMBOURG

Tél. : (00352) _46 21 66

Email : contact@ifluxembourg.lu

Nouvelle session en ligne 

Le français depuis chez vous le soir

      Inscrivez-vous à notre prochaine session de cours du soir en ligne, du 07 mai au 07 juillet 2024 !
         —     Cours en ligne

 

Pour vous perfectionner en français, prenez une longueur d’avance et inscrivez-vous à notre nouvelle session de cours en ligne !

Depuis le confort de votre maison, étudiez et prenez du plaisir en français !

du 07 mai au 04 juillet 2024 // mardi & jeudi
de 18 h 30 à 20 h 30
Cours en ligne via ZOOM
620
Contact
Institut français du Luxembourg
BP236
L - 2012 LUXEMBOURG

Tél. : (00352) _46 21 66

Email : contact@ifluxembourg.lu

Concours de dessin

Hommage au peintre luxembourgeois Jean Jacoby, Jeux de Paris 1924-2024

    Le concours Jean Jacoby invite les élèves de l’enseignement secondaire du système scolaire luxembourgeois à dessiner dans le style de Jean Jacoby.
         —     Concours de dessin

 

 

A l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, l’Ambassade de France au Luxembourg et l’Institut français du Luxembourg, avec le soutien du Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, et en partenariat avec l’Association Victor Hugo, le Musée national d’archéologie, d’histoire et d’art, l’Ambassade du Luxembourg en France, Nhood et Auchan Cloche d’Or, organisent un jeu-concours en hommage au peintre luxembourgeois Jean Jacoby.

 

Piloté par un Comité comprenant des représentants de l’Institut français du Luxembourg, de l’Ambassade de France au Luxembourg, du Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, ce concours est organisé dans le cadre de la célébration des Jeux Olympique et Paralympiques de Paris 2024, afin de promouvoir le sport et les valeurs de l’Olympisme au Luxembourg.

 

Il s’agit d’un concours de dessin, reposant sur un travail artistique, à la manière du peintre Jean Jacoby, mettant à l’honneur une des disciplines sportives  concourant aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

 

Le concours est ouvert à un public spécifique, sur la base du volontariat. Deux catégories scolaires sont ainsi prévues :

– Catégorie « Enseignement fondamental » : peut participer tout élève du cycle 4 de l’enseignement fondamental, ou équivalent.

– Catégorie « Lycée » : peut participer tout lycéen des classes supérieures de 3e et de 2e d’un établissement secondaire luxembourgeois, public ou privé, classique ou général, ou équivalent pour les autres systèmes éducatifs.

 

Le concours est ouvert jusqu’au 14 juin inclus, inscriptions jusqu’au 7 mai.

         —     Jean Jacoby

 

 

Jean Lucien Nicolas Jacoby était un artiste luxembourgeois. Il a remporté les médailles d’or des concours d’art des Jeux olympiques en 1924 pour son tableau Étude de sport et en 1928 pour son dessin Rugby. Cela fait de lui l’artiste olympique le plus titré de tous les temps.

 


Règlement du concours

Contact
Institut français du Luxembourg
BP236
L - 2012 LUXEMBOURG

Tél. : (00352) _46 21 66

Email : contact@ifluxembourg.lu

X