Retour en images – Printemps des poètes 2020

Retour en images – Printemps des poètes 2020

Le Printemps des Poètes – Luxembourg (PPL) s’est tenu les 25, 26 et 27 septembre dernier.

(Re)Découvrez le discours du président du Printemps des Poètes Luxembourg, Monsieur Bruno Théret :

« Cher(e)s amis de la poésie

Je suis particulièrement heureux de vous retrouver ce soir pour cette grande nuit de la poésie après l’ouverture hier au Casino de la 13è édition de notre festival qui réunit cette année 7 pays dont, pour la première fois, le Liechtenstein, et 9 poètes.

Il aura été bousculé, décalé, modifié, adapté, mais en ces premiers jours de l’automne nous sommes bien là pour affirmer haut et fort que la poésie est « un art essentiel qui aide à vivre et à grandir » comme le disait le poète Jean Pierre Siméon initiateur du Printemps des Poètes en France et parrain de notre association. On y revient toujours.

 Ainsi donc, en dépit des circonstances nous avons pu maintenir ce festival sur trois jours et en trois lieux, grâce à des partenaires soudés, engagés et enthousiastes au premier rang desquels :

° le Ministère de la Culture, merci à la Ministre pour son soutien

° les Ambassades et les instituts, merci à toutes et tous pour votre implication. Et merci aux ambassadeurs de France et de Roumanie et à notre cher Guy de Muyser lui-même ancien ambassadeur et Président honoraire de ces lieux, d’être parmi nous ce soir.

° merci à nos hôtes : la galerie Simoncini partenaire de la première heure, le Casino-Forum d’art contemporain où nous étions hier pour la première fois, et neimenster où ce festival a pris racine et où nous vivons à chaque fois de beaux moments de convivialité et de partage.

° et merci à tous ceux qui se sont investis dans cette aventure et notamment à mes ami(e)s du comité et à l’équipe de l’abbaye.

C’est pour une fête des mots que nous sommes réunis, mais attention, en atteignant la jauge maximale, les mesures sanitaires nous contraignent à la plus grande vigilance et donc à la plus grande rigueur. Nous devons nous tenir aux consignes et y veillerons tout au cours de cette soirée qui se déroulera en deux parties avec, entre les deux, un repas (ou un verre) servi au même étage

***

Traditionnellement le festival a un thème. Ce n’est en fait qu’un fil rouge pour les jeunes de notre concours (qui étaient avec nous hier soir au casino). Celui de cette année « le courage » résonne tout particulièrement.

Dans un monde instable, et  aujourd’hui très anxiogène que peut la poésie ? « Que peut la poésie face à une tache de sang qui ne cesse de grandir ? ». Que peuvent les poètes ? Ils « invitent à prendre feu » disait mon ami Jean-Pierre Siméon, initiateur du Printemps des Poètes en France et parrain de notre asbl. J’espère que ce soir avec vos textes en vers ou en prose, vos textes parlés ou slamés, qu’ils donnent à rire ou à frémir, vous allez ainsi nous emmener vers de nouveaux horizons et nous montrer que la petite voix de la poésie peut parler fort et être amplifiée lors de manifestations comme la nôtre.

Avant de vous céder la parole, cher(e)s ami(e)s poètes, je voudrais vous informer que cette année nous innovons et qu’un court dialogue va s’établir (en français, en allemand ou en anglais) avec chaque poète afin qu’il nous dise pourquoi il/elle écrit et nous introduise à ces poèmes qu’ensuite il/elle nous livrera dans sa langue. Car je tiens à le rappeler, notre festival est multilingue et multiculturel, c’est ce qui nous distingue et nous ouvre sur le monde. »

 

Bruno Théret – 26 septembre 2020

 

 

Retour en images

Bruno Théret, président du Printemps de Poètes Luxembourg lors de son discours du 26 septembre.

 

 

La Grande Nuit de la poésie, à neimënster, le 26 septembre.

Hélène Fresnel, poétesse française, et Laurence Lochu, directrice de l’Institut français du Luxembourg.

 

Florent Toniello interrogé par Laurence Lochu

 

Le contrebassiste Emmanuel Fleitz

 

James Leader, poète luxembourgeois anglophone.

 

Le poète roumain Ioan T. Morar, l’Ambassadeur de Roumanie M. Lilian Zamfiroiu, Burno Théret, Marie Anne Lorgé, Hélène Fresnel et Laurence Lochu.

 

 

 

La matinée poétique, à la galerie Simoncini, le 27 septembre.

Florent Toniello, Hélène Fresnel, Raquel Serejo Martins

 

Hélène Fresnel

 

Contact
Institut français du Luxembourg
BP236
L - 2012 LUXEMBOURG

Tél. : (00352) _46 21 66

Email : contact@ifluxembourg.lu

Information

Information

Compte tenu de l’épidémie, l’Institut français du Luxembourg est ouvert uniquement sur rendez-vous.

Pour toute information, merci de nous contacter par email :

contact@ifluxembourg.lu ou cours@ifluxembourg.lu

Les activités d’enseignement continuent en vous proposant des cours à distance et en présentiel selon le protocole sanitaire en vigueur.

Merci de votre compréhension.

 

Lors de votre venue à l’Institut français du Luxembourg :

  • Port du masque obligatoire ;
  • Désinfectez vos mains à votre arrivée ;
  • Pas de contacts physiques ;
  • Respectez une distance de 2m entre chaque personne ;
  • Lavez vous régulièrement les mains.

Merci.

 

 

 

Pour rester informé de l’évolution des mesures prises dans le cadre de l’épidémie actuelle, consultez le site de l’Ambassade de France au Luxembourg.

Contact
Institut français du Luxembourg
BP236
L - 2012 LUXEMBOURG

Tél. : (00352) _46 21 66

Email : contact@ifluxembourg.lu

X