mars 2020

05mars18:3021:00Conférence "La médiation de l'écran. La perception à l'ère numérique" par Stéphane VialDans le cadre du cycle de conférences "Penser l'écran"

Plus

Détails de l'événement

Aujourd’hui, l’écran fait partie intégrante de notre quotidien, au point que son absence en deviendrait presque inconcevable. Pourtant, il s’agit d’un objet assez récent. Comment l’écran est-il né ? Quel est son avenir ? Quel rôle joue-t-il dans l’histoire des arts, des médias et de la société aux XXe et XXIe siècles ? Que nous révèle la place prépondérante qu’il occupe désormais dans l’art contemporain ? Quelle emprise l’écran a-t-il sur nos corps, nos pensées, notre perception, notre monde ?

Né du constat évident que l’écran est devenu bien plus qu’un simple support, le forum Arts, médias & société a pour objectif de s’intéresser de plus près à l’objet, de l’explorer, de le questionner aussi.

La révolution numérique n’est pas seulement un événement technique, mais un événement philosophique, qui modifie nos structures perceptives et reconfigure notre sens du réel. Les techniques, en effet, ne sont pas seulement des outils, ce sont des structures de la perception. Elles conditionnent la manière dont le monde nous apparaît et dont les phénomènes nous sont donnés.

Depuis près d’un demi-siècle, les technologies numériques nous apportent des perceptions d’un monde inconnu. Ces êtres qui émergent de nos écrans et de nos interfaces bouleversent l’idée que nous nous faisons de ce qui est réel et nous réapprennent à percevoir. Quel est l’être des êtres numériques ? Que se cache-t-il derrière le terme trompeur de “virtuel” ? Que devient notre faculté de percevoir à l’ère d’Internet ? Qu’est-ce que le réel à l’ère numérique ?

Docteur en philosophie, habilité à diriger des recherches, Stéphane VIAL est actuellement Professeur à l’École de design de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Après s’être intéressé aux structures techniques de la perception et à l’analyse phénoménologique de la révolution numérique, il s’est consacré à la philosophie et à l’épistémologie du design. Il est l’auteur de plusieurs livres publiés aux Presses Universitaires de France et traduits dans plusieurs langues, incluant Le design (collection « Que sais-je ? »), L’être et l’écran : comment le numérique change la perception (collection « Quadrige »), Court traité du design (collection « Quadrige ») ou encore Design et innovation dans la chaîne du livre : écrire, éditer, lire à l’ère numérique (Presses Universitaires de France, 2017).

Auparavantil a été maître de conférences à l’Université de Nîmes (2013-2018), professeur de philosophie à l’École Boulle (2005-2013) et designer web indépendant. Deux de ses livres, Being and the Screen: How the Digital Changes Perception et A Short Treatise on Designviennent de paraître en anglais aux États-Unis (en un seul volume) chez MIT Press. 

Œuvre analysée par Sandra Schwender : Rachel Maclean, I’m Terribly Sorry, 2018 (œuvre de réalité virtuelle dont les participant·e·s à la conférence sont invité·e·s à faire l’expérience)

Abonnement / réservation : visites@casino-luxembourg.lu / +352 22 50 45

Cycle organisé en collaboration avec l’Université du Luxembourg. Partenaires : Institut Français du Luxembourg et la délégation générale du Québec à Bruxelles.

Heure

(Jeudi) 18:30 - 21:00

Emplacement

Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain

41, rue Notre-Dame, L-2240 Luxembourg

Organisateur

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X